(Banque RolePlay - World of Warcraft - Kirin Tor)
 
Derniers sujets

Partagez| .

Une nuit à la Banque de Platine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/10/2017

Feuille de personnage
Statut: Garde de Platine
âge: 39 ans
Infos personnage : Matricule : 001. Trapu et chauve, Garde-chasse de métier.

MessageSujet: Une nuit à la Banque de Platine. Sam 20 Jan - 15:26

Une nuit à la Banque de Platine







La fenêtre était grande ouverte. Le rideau de tissu blanc valsait dans le grand hall d'entrée avec la brise fraîche et humide qui s’y engouffrait. La lune seule venait de sa lumière douce et rassurante perce l’obscurité de la pièce. Cette pièce me paraissait autant familière qu'étrange.

Quelquefois au cours de la nuit, j’avais entendu des gens marcher dans le couloir, faisant sauté mon rythme cardiaque et provoqué des tremblements. La pièce dans laquelle je me trouvais était à la fois rassurante et effrayante. J'ai pu apercevoir dans la nuit Dame Brunissende se diriger vers ses appartements privés au sein de la Banque.

Jayed Franklin - Dame Lamarzelle? *d'une voix basse* visiblement personne ne répondait comme si on ne voulait pas savoir qu'elle rentre à cette heure-ci.

Plus tard dans la nuit, submerger par la fatigue lors de ma garde, je m’étais arrêté sur le perron de la Banque dans le coin à gauche, discret ou j’espère que personne ne viendrait me chercher. Je luttais pour ne pas dormir je savais que si je fermais les yeux seulement quelques instants je me souviendrais. Je réaliserais. Non, je ne voulais pas me souvenir mais malheureusement je perdais petit à petit la bataille contre mon subconscient et à me rappeler alors pourquoi j’étais là. J’avais fui Havrefiel, je me souvenais du sang, de la rage dans laquelle je m’étais retrouvé.

Et pourquoi ? Pour presque rien...enfin, la disparition de Maldan.., alors grand commandant des Libérateurs, je m'en souviens encore il avait refusé ma demande de promotion, et finit par abandonné son village.. je n'y arrivais pas à le croire encore, certain le disait mort..

J'etait en train de m'assoupir quand soudain quelques soulards de l'auberge voisine de la Banque me remit d'entrain, directement sur mes gardes, prêt à leur barrer la route s'il venait fouiner un peu trop près des mûrs de la Banque. Gardant un oeil sur eux du haut du perron de la banque, je sentit une main se poser sur mon épaule..

Jayed Franklin - Quesqu..qui.. ?




Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/01/2018

Feuille de personnage
Statut: Garde de Platine
âge:
Infos personnage : Garde de Platine Lüthi, Matricule 005, 1ère Classe.

MessageSujet: Re: Une nuit à la Banque de Platine. Sam 20 Jan - 16:35

Theo était de garde, ce soir-là. Ayant salué Mademoiselle Lamarzelle d'un respectueux signe de tête, le Garde Lüthi se dirigea vers le parvis de la Banque.
Rien de mieux que de se plonger dans le travail pour oublier ses inquiétudes et ses cauchemars.
Quoique.

Respirant l'air frais de la nuit qui lui éclaircit brusquement les idées, le jeune Garde scruta l'obscurité, tous les sens en éveil.
Des réminiscences du temps de son service remontèrent à sa mémoire.
De fait, la situation est similaire, les orcs en moins. Tout comme les odeurs caractéristiques d'un campement militaire : huile de graissage, odeurs de crottin de cheval, puanteur des corps peu ou mal lavés. Ainsi que cette présence invisible mais que l'on devinait hostile.

Des renforts de la Main d'Argent étaient arrivés de Lordaeron, mais les officiers craignaient que cela ne soit pas suffisant pour repousser les envahisseurs.
La recrue Lüthi semblait partager cet avis, bien qu'il fît de son mieux pour se conduire bravement.

D'autres soucis surgirent à l'esprit du Garde, des soucis d'ordre personnel, cette fois. La compagne, et fiancée de Theo était enceinte, et le jeune homme s'inquiétait pour la santé des deux.


Un mouvement soudain attira son regard parmi les ombres. Un jet de perception plus tard. Ne reconnaissant pas l'individu qui a bougé, le Première Classe Lüthi posa sa main sur l'épaule de l'homme en question. Qui se retourna.

Lüthi - Par la barbe du Roi! Franklin! esquisse un sourire, relâchant sa prise. Vous m'avez surpris, mon vieux. Faites attention la prochaine fois. Quelqu'un de plus nerveux vous aurait sans doute planté six pouces de fer dans les tripes. laisse échapper un rire, avant de reprendre son sérieux. Quelque chose ne va pas?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/10/2017

Feuille de personnage
Statut: Garde de Platine
âge: 39 ans
Infos personnage : Matricule : 001. Trapu et chauve, Garde-chasse de métier.

MessageSujet: Re: Une nuit à la Banque de Platine. Sam 20 Jan - 18:51

Jayed Franklin - Lüthi ! pardon, excusez-moi 1ère classe. Se met au garde-à-vous. Vous avez parcouru du chemin depuis votre recrutement ! Jayed esquisse un sourire à son tour, invitant 005 à prendre une goutte de Gurdol dans sa gourde, une véritable liqueur de la brasserie Barbe-Antique disons une boisson à boire d'une traite et à vous faire cracher des flammes...

Jayed Franklin - Tu sais, depuis que j'ai quitté Havrefiel pour servir les Lamarzelle, mon problème d'alcool n'a pas disparu depuis... Dit-il le regard fuyant, puis il reprit après avoir marqué un instant à observer les deux hommes en contrebas du parvis . Lorsque j'ai été recruté j'ai dit stop... plus jamais... j'ai arrêté du jour au lendemain, mais vois-tu, maintenant la nuit je ne dors plus... tu sais avec tout ce qui se passe... les cris, les Libérateurs.. on était pas des enfants de coeur.. cela m'aide à oublier.

Jayed prit une gorgée de la précieuse liqueur la portant à sa bouche laissant quelques gouttes coulé le long de sa barbe. Il la présentera par la suite le bras tendu vers 005.

Jayed Franklin - Je peux compter sur toi pour en parler à personne ? Sauf si tu trouves que ton vieil instructeur à été ingrat avec toi. d'un ton ironique. Mais sinon à part ça tout va bien, je m'habitue à Hurlevent...bien que les bois me manques... Jayed continua ainsi à garder un oeil sur les ploucs du coin qui commencèrent à uriner sur le parvis et ainsi décuver leurs boissons...

Jayed Franklin - Si ça continue comme ça on va devoir prévoir un sceau...j'en ai ma claque, je vais aller leur mettre mon poing dans la figure... Montre à Lüthi les deux cul-terreux leur faisant des signes avec leurs pelles et une bouteille de rhum à la main...



Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/01/2018

Feuille de personnage
Statut: Garde de Platine
âge:
Infos personnage : Garde de Platine Lüthi, Matricule 005, 1ère Classe.

MessageSujet: Re: Une nuit à la Banque de Platine. Dim 21 Jan - 2:39

Theo refusa la liqueur d'un geste, l'air sévère.

- Theo Lüthi :Est-ce une plaisanterie, 001? Vous devriez avoir honte de boire pendant le service. Rangez-moi ça tout de suite! Et estimez-vous chanceux que je ne fasse pas un rapport. Pour cette fois. Je risque de ne pas être aussi indulgent la prochaine fois. En dehors du travail, ces affaires ne regardent que vous. Tant que vous ne faites honte ni à l'Institution, ni à votre insigne. Et que vous vous présentez à votre poste sobre et à l'heure.

se radoucissant quelque peu, après que son subordonné eut obtempéré. Tout le monde a ses problèmes, mais les noyer dans l'alcool n'est jamais la meilleure solution. Sinon vous finirez comme ces pauvres types, puant la vinasse de mauvaise qualité et au bord du gouffre. désigne les poivrots en train de pisser sur le parvis de la Banque. Hurlevent est une belle ville, oui. J'y ai passé une partie de ma vie et je la trouve toujours aussi sympathique. Bien que l'on y croise de drôles d'oiseaux. D'où l'intérêt de notre boulot, en fin de compte. Mais parfois, les rencontres que l'on y fait changent nos vies. esquisse un sourire, revoyant sa fiancée en pensée. C'est en ville que j'ai rencontré ma future épouse.


Revenant au présentVous avez raison sur ce point, nous ne pouvons pas laisser ces types salir le bâtiment.Mais rappelez-vous. Ne cognez que quand ils commencent à vous menacer. Il est hors de question que la Banque se retrouve avec la Garde Urbaine sur le dos pour des bêtises.

Les deux Gardes s'avancent vers les sinistres clowns salisseurs et crasseux, leur intimant l'ordre de filer arroser d'autres buissons en ville."Si possible ceux du Guet Urbain. Ca nous épargnera de devoir les traîner jusqu'à eux pour dégradation d'un édifice public.", songea Theo avec ironie.  
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/10/2017

Feuille de personnage
Statut: Garde de Platine
âge: 39 ans
Infos personnage : Matricule : 001. Trapu et chauve, Garde-chasse de métier.

MessageSujet: Re: Une nuit à la Banque de Platine. Mar 23 Jan - 16:23


Jayed reprit sa tumultueuse liqueur auprès de lui et la rangea sous son plastron au vu de la réaction de son supérieur. Après tout il n'avait pas vraiment tort se dit-il en regardant les deux cul-terreux en contre-bas.

Jayed Franklin - Bien parlée 1ère classe ! rassurez-vous je ferais en sorte qu'ils me menacent en premier pour les cogner. Jayed frappa ses poings l'un contre l'autre en regardant 005 prendre les devants, il le suivait de près afin d'aller à la rencontre des individus leur intimant l'ordre de filer arroser d'autres buissons en ville.

Theo Lüthi - "si possible ceux du guet Urbain. Ça nous épargnera de devoir les traîner jusqu'à eux pour dégradation d'un édifice public.", songea Theo avec ironie.

À ses dires les deux individus commencèrent à remonter leurs pantalons afin de décamper au plus vite, quand Jayed attrapa l'un des individus par le col et le plaqua au sol.

Jayed Franklin - Tu te fou de nous mon bougre ! Dit moi ton nom et j'épargnerai peut-être ta misérable vie. Sur le moment Jayed sorti son couteau de 2ème classe, venant le pointer au niveau des parties génitales du miséricordieux.

Jasmin - Jas...Min... *Gnar* Jasmin ! JASMIN ! Par pitié ! je suis désolé ! par pitié...

Jayed Franklin - Tu demandes la pitié ! hein ? et quand tu te saoul tu viens nous pisser dessus, sur les marches de notre institution !? Et tu oses demander la pitié .

Jayed Franklin tourna la tête vers 005, comme s'il attendait de son supérieur un avis personnel à la question.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nuit à la Banque de Platine.

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit à la Banque de Platine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ROSA] Noeud destin, Pierre Stase, Pierre Nuit, Xp rapidement.
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Banque de Platine. :: Le coin "RP Papier". :: Le coin « RP papier » :: Hurlevent-